Pourquoi un projet routier aujourd'hui

Loic C
Thématique : L'utilité et les alternatives du projet
Date de création : jeudi 02 septembre 17:21
Bonjour,

Aujourd'hui les évènements de l'été (incendie records, inondations jamais vues, sécheresses du siècles) nous rappellent cruellement que nous devrions commencer à prendre au sérieux les alertes du GIEC.
Depuis 1990, nous savons qu'il y a un problème. En pourtant rien n'a changé. On continue à construire des autoroutes, des aéroports, à élargir les autoroutes encore et toujours. On consomme toujours autant de pétrole, les maigres gains d'efficacité moteur arrachés par les ingénieurs sont immédiatement réinvestis dans des voitures plus hautes, plus lourdes, plus larges, plus puissantes, plus climatisées, plus rapides, plus confortables pour parcourir toujours plus de kilomètres.

Et on continue à "prévoir" des situations où le trafic routier augmente, pour ensuite justifier de l'"obligation" de construire des autoroutes permettant de faire augmenter ce trafic. L'oeuf et la poule...

Ma question est simple: comment se fait-il qu'à l'heure de l'urgence climatique on trouve 250M€ pour augmenter encore les débits de camions et de voitures, et qu'on ne trouve pas un seul centime pour le projet "noeud ferroviaire Lyonnais", pourtant théoriquement priorité nationale ?

Merci d'avance pour votre réponse.

Réponse

Cette question est en attente de réponse...